Programme ETAP : Education Thérapeutique Avec des Personnes sous main de justice

Catégorie de l'abstract : Antirétroviraux, Thérapeutique VIH/VHB/VHC

Abstract déposé le 12/10/2023 22:17:24 par : LUCARELLI Aude

Auteurs: VIRENDEELS Evelyn (USMP, CH de Cayenne), HOFFMAN Karine (USMP, CH de Cayenne), RABIER Sébastien (COREVIH GUYANE- CH de Cayenne), BURILLO GOMEZ Raisa (Réseau KIKIWI, Guyane francaise), ALMAGRO Cindy (Réseau KIKIWI, Guyane francaise), SANTANA thiago (Réseau KIKIWI, Guyane francaise), GOMEZ Beatrice (Service de Santé publique, CH de l'ouest guyanais), VERGEADE Fanja (Service de Santé publique, CH de l'ouest guyanais), ELESKY Fany (Guyane Promo Santé), NACHER Mathieu (COREVIH GUYANE- CH de Cayenne), ADENIS Antoine (DRISP- CH de Cayenne), BONIFAY Timothée (USMP, CH de Cayenne), LUCARELLI Aude (USMP, CH de Cayenne),

INTRODUCTION / OBJECTIFS

La Guyane française est le département français le plus touché par le VIH. Le seul centre pénitencier de Guyane n’est pas épargné. En effet, au cours de l’année 2021, 53 patients vivants avec le VIH ont été suivi et 23 patients vivants avec une hépatite B dans l’unité de soin médical pénitencier (USMP), soit une prévalence intra-carcérale respective de 3,3% et 1.5%. Parmi ces patients, la moitié ont été incarcéré au cours de l’année et la moitié libérée. A la sortie, seulement un tiers ont repris leur suivi dans un des centres hospitaliers de Guyane. La mise en place d’un programme d’éducation thérapeutique du patient (ETP) en collaboration avec le réseau KIKIWI (réseau ville-hôpital en santé sexuelle) avec un accompagnement dedans-dehors semblait primordial. Les objectifs de ce programme sont de favoriser l’adoption ou le maintien de comportements favorables à la santé des personnes vivants avec le VIH ou le VHB et sous main de justice, et ainsi réduire les inégalités sociales de santé qui touchent la majorité des détenus.

MATÉRIELS ET MÉTHODES

Un groupe de travail composé de médecins, infirmières, médiateur.rices, coordinatrices de programme venant aussi bien des programmes ETP VIH, hépatite, de diabétologie, de diététique à été mis en place dernier semestre 2022. Des réunions mensuelles ont eu lieu. Lors de ces réunions, chaque équipe présentait tour à tour un atelier travaillé en amont et celui ci était rediscuté en groupe.

RÉSULTATS

Ce travail collaboratif à permis la naissance d’un programme d’ETP polypathologique à destination des personnes sous main de justice mis en œuvre conformément à la procédure des déclarations des P-ETP de l'ARS Guyane depuis août 2023.
Ce programme se compose entre autre, de vingt séances collectives sur des sujets divers comme vivre avec le VIH, vivre avec le VHB, séance bien-être, équilibre alimentaire, la gestion du stress ou du sommeil et le sport-santé.
Le réseau Kikiwi partenaire du programme à permis la conception ou l’achat d’outils d’ETP pour les séances individuelles et collectives.

CONCLUSIONS

Fort de ce travail collaboratif, un programme riche et varié peut être proposé à notre public pour les accompagner dans leurs parcours de soins, de santé et de vie.
De nouveaux intervenants seront progressivement formés à l’ETP, et de manière exhaustive tout le personnel de l’USMP afin de le permettre la mise en œuvre du programme et le pérenniser.